Le riz

Publié le par gerydecouverte - gery Discovery

Le riz

La culture du riz en Thaïlande

Il existe de nos jours près de 2000 variétés et sous variétés de riz, mais trois sous-espèces sont les plus fréquentes en Thaïlande:

- le riz dur (Oryza sativa Lin. variété dura) cultivé par les Thaïs dans tout le pays en rizière humide et par les tribus montagnardes du Nord, le plus souvent en rizière sèche d’altitude.

- le riz gluant (Oryza sativa Lin. variété glutinosa) surtout cultivé dans le Nord et l’Est.

- le riz flottant (Oryza sativa Lin. Variété fluitans) dont la tige s’allonge en même temps que la montée de la crue d’inondation jusqu’à cinq ou six mètres. Cette variété est cultivée dans la plaine centrale mais pas dans le Nord.

Le cycle de vie du plant de riz varie de 100 à 210 jours en fonction de sa variété, du climat et du mode de culture utilisé.

En Thaïlande, la culture du riz commence souvent en juin, au début de la saison des pluies. Des grains sont semés afin de produire un gazon constitué de pousses d’une vingtaine de centimètres. Une trentaine de jours plus tard, ces dernières sont rassemblées en bottes et repiquées dans les rizières préalablement inondées et labourées (une pépinière d’un hectare permet de repiquer une rizière d’environ 10 hectares).
Même si toutes les sortes de riz n’arrivent pas à maturité au même moment, il faut en général compter entre 3 et 4 mois avant de procéder à la récolte des épis. Ces derniers (Padi) sont d’abord coupés à la faucille, puis battus afin de récupérer les grains qui, à leur tour, sont vannés et mis à sécher au soleil, une fois débarrassés de leur balle.

Certaines terres, particulièrement riches en sédiments, peuvent être replantées une seconde ou plus rarement une troisième fois et donner deux ou trois récoltes dans l’année.

Texte repris de: forum thaiand info.

Les étapes:  la mise en botte des plantons de riz, transport dans la rizière définitive parfois proche mais aussi souvent éloignée, ce qui nécessite plusieurs moyens de transport, en fonction de l’accès et de la distance, d'abord la rizière est brute, il faut labourer, irrigues de façon que la hauteur de l'eau soit  suffisante, ensuite la plantation peu commencer, une a une chaque plante de riz est plantée a la main dans l'eau boueuse. C'est une tache pénible et laborieuse, mais les gens des rizières sont fiers de leur travail et ont le mot pour rigoler.  Récolte en  octobre et novembre.Aujourd'hui la Thaïlande a perdue sont statu de premier producteur mondial de riz, l'Inde et le Vietnam sont en tête ensuite la Thaïlande.
Les étapes:  la mise en botte des plantons de riz, transport dans la rizière définitive parfois proche mais aussi souvent éloignée, ce qui nécessite plusieurs moyens de transport, en fonction de l’accès et de la distance, d'abord la rizière est brute, il faut labourer, irrigues de façon que la hauteur de l'eau soit  suffisante, ensuite la plantation peu commencer, une a une chaque plante de riz est plantée a la main dans l'eau boueuse. C'est une tache pénible et laborieuse, mais les gens des rizières sont fiers de leur travail et ont le mot pour rigoler.  Récolte en  octobre et novembre.Aujourd'hui la Thaïlande a perdue sont statu de premier producteur mondial de riz, l'Inde et le Vietnam sont en tête ensuite la Thaïlande.
Les étapes:  la mise en botte des plantons de riz, transport dans la rizière définitive parfois proche mais aussi souvent éloignée, ce qui nécessite plusieurs moyens de transport, en fonction de l’accès et de la distance, d'abord la rizière est brute, il faut labourer, irrigues de façon que la hauteur de l'eau soit  suffisante, ensuite la plantation peu commencer, une a une chaque plante de riz est plantée a la main dans l'eau boueuse. C'est une tache pénible et laborieuse, mais les gens des rizières sont fiers de leur travail et ont le mot pour rigoler.  Récolte en  octobre et novembre.Aujourd'hui la Thaïlande a perdue sont statu de premier producteur mondial de riz, l'Inde et le Vietnam sont en tête ensuite la Thaïlande.
Les étapes:  la mise en botte des plantons de riz, transport dans la rizière définitive parfois proche mais aussi souvent éloignée, ce qui nécessite plusieurs moyens de transport, en fonction de l’accès et de la distance, d'abord la rizière est brute, il faut labourer, irrigues de façon que la hauteur de l'eau soit  suffisante, ensuite la plantation peu commencer, une a une chaque plante de riz est plantée a la main dans l'eau boueuse. C'est une tache pénible et laborieuse, mais les gens des rizières sont fiers de leur travail et ont le mot pour rigoler.  Récolte en  octobre et novembre.Aujourd'hui la Thaïlande a perdue sont statu de premier producteur mondial de riz, l'Inde et le Vietnam sont en tête ensuite la Thaïlande.
Les étapes:  la mise en botte des plantons de riz, transport dans la rizière définitive parfois proche mais aussi souvent éloignée, ce qui nécessite plusieurs moyens de transport, en fonction de l’accès et de la distance, d'abord la rizière est brute, il faut labourer, irrigues de façon que la hauteur de l'eau soit  suffisante, ensuite la plantation peu commencer, une a une chaque plante de riz est plantée a la main dans l'eau boueuse. C'est une tache pénible et laborieuse, mais les gens des rizières sont fiers de leur travail et ont le mot pour rigoler.  Récolte en  octobre et novembre.Aujourd'hui la Thaïlande a perdue sont statu de premier producteur mondial de riz, l'Inde et le Vietnam sont en tête ensuite la Thaïlande.
Les étapes:  la mise en botte des plantons de riz, transport dans la rizière définitive parfois proche mais aussi souvent éloignée, ce qui nécessite plusieurs moyens de transport, en fonction de l’accès et de la distance, d'abord la rizière est brute, il faut labourer, irrigues de façon que la hauteur de l'eau soit  suffisante, ensuite la plantation peu commencer, une a une chaque plante de riz est plantée a la main dans l'eau boueuse. C'est une tache pénible et laborieuse, mais les gens des rizières sont fiers de leur travail et ont le mot pour rigoler.  Récolte en  octobre et novembre.Aujourd'hui la Thaïlande a perdue sont statu de premier producteur mondial de riz, l'Inde et le Vietnam sont en tête ensuite la Thaïlande.
Les étapes:  la mise en botte des plantons de riz, transport dans la rizière définitive parfois proche mais aussi souvent éloignée, ce qui nécessite plusieurs moyens de transport, en fonction de l’accès et de la distance, d'abord la rizière est brute, il faut labourer, irrigues de façon que la hauteur de l'eau soit  suffisante, ensuite la plantation peu commencer, une a une chaque plante de riz est plantée a la main dans l'eau boueuse. C'est une tache pénible et laborieuse, mais les gens des rizières sont fiers de leur travail et ont le mot pour rigoler.  Récolte en  octobre et novembre.Aujourd'hui la Thaïlande a perdue sont statu de premier producteur mondial de riz, l'Inde et le Vietnam sont en tête ensuite la Thaïlande.
Les étapes:  la mise en botte des plantons de riz, transport dans la rizière définitive parfois proche mais aussi souvent éloignée, ce qui nécessite plusieurs moyens de transport, en fonction de l’accès et de la distance, d'abord la rizière est brute, il faut labourer, irrigues de façon que la hauteur de l'eau soit  suffisante, ensuite la plantation peu commencer, une a une chaque plante de riz est plantée a la main dans l'eau boueuse. C'est une tache pénible et laborieuse, mais les gens des rizières sont fiers de leur travail et ont le mot pour rigoler.  Récolte en  octobre et novembre.Aujourd'hui la Thaïlande a perdue sont statu de premier producteur mondial de riz, l'Inde et le Vietnam sont en tête ensuite la Thaïlande.
Les étapes:  la mise en botte des plantons de riz, transport dans la rizière définitive parfois proche mais aussi souvent éloignée, ce qui nécessite plusieurs moyens de transport, en fonction de l’accès et de la distance, d'abord la rizière est brute, il faut labourer, irrigues de façon que la hauteur de l'eau soit  suffisante, ensuite la plantation peu commencer, une a une chaque plante de riz est plantée a la main dans l'eau boueuse. C'est une tache pénible et laborieuse, mais les gens des rizières sont fiers de leur travail et ont le mot pour rigoler.  Récolte en  octobre et novembre.Aujourd'hui la Thaïlande a perdue sont statu de premier producteur mondial de riz, l'Inde et le Vietnam sont en tête ensuite la Thaïlande.
Les étapes:  la mise en botte des plantons de riz, transport dans la rizière définitive parfois proche mais aussi souvent éloignée, ce qui nécessite plusieurs moyens de transport, en fonction de l’accès et de la distance, d'abord la rizière est brute, il faut labourer, irrigues de façon que la hauteur de l'eau soit  suffisante, ensuite la plantation peu commencer, une a une chaque plante de riz est plantée a la main dans l'eau boueuse. C'est une tache pénible et laborieuse, mais les gens des rizières sont fiers de leur travail et ont le mot pour rigoler.  Récolte en  octobre et novembre.Aujourd'hui la Thaïlande a perdue sont statu de premier producteur mondial de riz, l'Inde et le Vietnam sont en tête ensuite la Thaïlande.
Les étapes:  la mise en botte des plantons de riz, transport dans la rizière définitive parfois proche mais aussi souvent éloignée, ce qui nécessite plusieurs moyens de transport, en fonction de l’accès et de la distance, d'abord la rizière est brute, il faut labourer, irrigues de façon que la hauteur de l'eau soit  suffisante, ensuite la plantation peu commencer, une a une chaque plante de riz est plantée a la main dans l'eau boueuse. C'est une tache pénible et laborieuse, mais les gens des rizières sont fiers de leur travail et ont le mot pour rigoler.  Récolte en  octobre et novembre.Aujourd'hui la Thaïlande a perdue sont statu de premier producteur mondial de riz, l'Inde et le Vietnam sont en tête ensuite la Thaïlande.
Les étapes:  la mise en botte des plantons de riz, transport dans la rizière définitive parfois proche mais aussi souvent éloignée, ce qui nécessite plusieurs moyens de transport, en fonction de l’accès et de la distance, d'abord la rizière est brute, il faut labourer, irrigues de façon que la hauteur de l'eau soit  suffisante, ensuite la plantation peu commencer, une a une chaque plante de riz est plantée a la main dans l'eau boueuse. C'est une tache pénible et laborieuse, mais les gens des rizières sont fiers de leur travail et ont le mot pour rigoler.  Récolte en  octobre et novembre.Aujourd'hui la Thaïlande a perdue sont statu de premier producteur mondial de riz, l'Inde et le Vietnam sont en tête ensuite la Thaïlande.
Les étapes:  la mise en botte des plantons de riz, transport dans la rizière définitive parfois proche mais aussi souvent éloignée, ce qui nécessite plusieurs moyens de transport, en fonction de l’accès et de la distance, d'abord la rizière est brute, il faut labourer, irrigues de façon que la hauteur de l'eau soit  suffisante, ensuite la plantation peu commencer, une a une chaque plante de riz est plantée a la main dans l'eau boueuse. C'est une tache pénible et laborieuse, mais les gens des rizières sont fiers de leur travail et ont le mot pour rigoler.  Récolte en  octobre et novembre.Aujourd'hui la Thaïlande a perdue sont statu de premier producteur mondial de riz, l'Inde et le Vietnam sont en tête ensuite la Thaïlande.
Les étapes:  la mise en botte des plantons de riz, transport dans la rizière définitive parfois proche mais aussi souvent éloignée, ce qui nécessite plusieurs moyens de transport, en fonction de l’accès et de la distance, d'abord la rizière est brute, il faut labourer, irrigues de façon que la hauteur de l'eau soit  suffisante, ensuite la plantation peu commencer, une a une chaque plante de riz est plantée a la main dans l'eau boueuse. C'est une tache pénible et laborieuse, mais les gens des rizières sont fiers de leur travail et ont le mot pour rigoler.  Récolte en  octobre et novembre.Aujourd'hui la Thaïlande a perdue sont statu de premier producteur mondial de riz, l'Inde et le Vietnam sont en tête ensuite la Thaïlande.
Les étapes:  la mise en botte des plantons de riz, transport dans la rizière définitive parfois proche mais aussi souvent éloignée, ce qui nécessite plusieurs moyens de transport, en fonction de l’accès et de la distance, d'abord la rizière est brute, il faut labourer, irrigues de façon que la hauteur de l'eau soit  suffisante, ensuite la plantation peu commencer, une a une chaque plante de riz est plantée a la main dans l'eau boueuse. C'est une tache pénible et laborieuse, mais les gens des rizières sont fiers de leur travail et ont le mot pour rigoler.  Récolte en  octobre et novembre.Aujourd'hui la Thaïlande a perdue sont statu de premier producteur mondial de riz, l'Inde et le Vietnam sont en tête ensuite la Thaïlande.

Les étapes: la mise en botte des plantons de riz, transport dans la rizière définitive parfois proche mais aussi souvent éloignée, ce qui nécessite plusieurs moyens de transport, en fonction de l’accès et de la distance, d'abord la rizière est brute, il faut labourer, irrigues de façon que la hauteur de l'eau soit suffisante, ensuite la plantation peu commencer, une a une chaque plante de riz est plantée a la main dans l'eau boueuse. C'est une tache pénible et laborieuse, mais les gens des rizières sont fiers de leur travail et ont le mot pour rigoler. Récolte en octobre et novembre.Aujourd'hui la Thaïlande a perdue sont statu de premier producteur mondial de riz, l'Inde et le Vietnam sont en tête ensuite la Thaïlande.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article